L'Europe s'attaque aux tarifs d'itinérance

06/02/06 à 00:00 - Mise à jour à 05/02/06 à 23:59

Source: Datanews

Les tarifs européens des communications entre les réseaux GSM de divers pays (roaming) vont être revus. Viviane Reding, commissaire européenne à l'information, présentera mercredi un plan à ce sujet.

Le journal Financial Times a obtenu de deux personnes "proches du dossier" des commentaires à propos de la commissaire européenne Viviane Reding. Cette dernière tiendrait, mercredi, un discours au cours duquel elle annoncerait des initiatives en vue de réduire les tarifs d'itinérance (roaming) européens. La proposition formelle suivrait en juin. C'est ainsi que les 380 millions d'utilisateurs européens de GSM devraient à court terme payer nettement moins pour leurs communications internationales. La rumeur a été entre-temps confirmée par un porte-parole de l'UE. Pour appliquer son plan, Reding doit cependant encore recevoir l'aval de la Commission européenne, du Parlement européen et des 25 états membres.La problématique du roaming a fait couler beaucoup d'encre ces derniers temps. C'est ainsi que Reding a mis en automne 2005 un site web européen en ligne qui compare les différents tarifs de pays à pays et d'opérateur à opérateur et ce, afin de stimuler la concurrence et d'inciter l'industrie à diminuer elle-même ses tarifs. Il est toutefois difficile de dire aujourd'hui si ce site web a eu un impact ou non. Suite à la reprise récente d'O2 par l'entreprise espagnole Téléfonica, des [problèmes] se seraient également manifestés à propos des accords d'itinérance passés entre les divers opérateurs européens.

Nos partenaires