L'Europe occidentale régresse au classement FTTH

28/09/11 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Datanews

Le taux de pénétration de la technologie 'fiber to the home' (FTTH) augmente surtout en Europe de l'Est. Des pays comme l'Allemagne, l'Espagne et la Grande-Bretagne ne figurent même pas dans le top 20.

L'Europe occidentale régresse au classement FTTH

Le taux de pénétration de la technologie 'fiber to the home' (FTTH) augmente surtout en Europe de l'Est. Des pays comme l'Allemagne, l'Espagne et la Grande-Bretagne ne figurent même pas dans le top 20.

Lors du Broadband Forum organisé actuellement à Paris, le FTTH Council et iDate ont présenté leurs tout nouveaux chiffres concernant le déploiement des réseaux à fibre optique ultrarapides. Fin juin, il y avait en Europe en tout 4,6 millions d'abonnés à 'fiber to the home' (FTTH) ou à 'fiber to the building' (FTTB). C'est 14 pour cent de plus que fin 2010.

Ce qui est étonnant, c'est qu'en Europe, ce sont surtout les pays de l'Est qui investissent fortement dans la fibre. La Hongrie et l'Ukraine par exemple font pour la première fois leur entrée dans le top 20 des pays caractérisés par le plus haut taux de pénétration FTTH/B. Ils s'y classent respectivement à la 11ème et à la 16ème place. Le classement est dominé par la Lituanie (26,6% de pénétration), suivie par la Norvège, la Suède, la Slovénie, la Russie, la Bulgarie et la Slovaquie.

Le premier pays voisin classé de la Belgique, les Pays-Bas, se trouve à la 13ème place avec un taux de pénétration de quelque 3 pour cent. La France figure en 17ème position, alors qu'on ne trouve aucune trace de l'Allemagne et de la Grande-Bretagne. Notre pays ne se classe pas non plus dans le top 20, mais cela n'est guère surprenant. Chez nous, il n'existe en effet pas encore de projet FTTH/B commercial. Belgacom et Telenet s'en tiennent à un modèle avec respectivement FTTC ('fiber to the cabinet' et ensuite VDSL2) et FTTN ('fiber to the node' et coax): des topologies de réseau qui ne sont pas reprises dans ce classement.

Par ailleurs, l'on ne peut pas dire que ce soit l'euphorie générale vis-à-vis de la fibre lors de ce Broadband Forum. De nombreux fabricants présentent en effet des solutions en vue de tirer des vitesses de transfert plus élevées des lignes cuivrées traditionnelles. L'annonce faite par Alcatel-Lucent de déployer la vectorisation dans le réseau Belgacom en est un exemple.

En savoir plus sur:

Nos partenaires