L'Europe examine le rachat de Shazam par Apple

08/02/18 à 11:14 - Mise à jour à 11:13

La Commission européenne veut examiner de plus près le rachat de Shazam par Apple. Cette reprise par Apple pourrait en effet menacer la concurrence dans les pays européens.

L'Europe examine le rachat de Shazam par Apple

© REUTERS

La Commission européenne a décidé de passer au crible le rachat envisagé de Shazam par Apple. Voilà ce qu'elle a annoncé à la demande de sept pays européens, dont la France, l'Autriche et l'Espagne.

"La Commission estime que ce rachat pourrait impacter négativement la concurrence dans l'Espace Economique Européen", comme l'indique le communiqué. Par Espace Economique Européen, la Commission veut dire l'ensemble des 28 pays de l'UE, plus la Norvège, l'Islande, la Suisse et le Liechtenstein. L'Europe recourt ici à la possibilité légale qu'ont les pays européens de contester des rachats d'entreprise.

Plusieurs scénarios

Si la Commission décide sous peu que le rachat envisagé de Shazam représente une trop grande menace pour les marchés européens, cela pourrait créer un obstacle pour la transaction. Par ailleurs, la Commission pourrait aussi proposer d'autoriser le rachat, mais dans certaines conditions spécifiques. On ne connaît provisoirement pas encore les arguments concrets sur lesquels la Commission a basés son annonce.

La nouvelle du rachat envisagé de Shazam par Apple avait été annoncée en décembre dernier. Selon une estimation, Apple entend libérer 340 millions d'euros pour acquérir l'application musicale.

Nos partenaires