L'Europe doit échanger plus d'informations sur la sécurité

13/09/10 à 08:55 - Mise à jour à 08:55

Source: Datanews

Tant les pouvoirs publics, l'industrie que les chercheurs doivent s'échanger de manière plus efficiente des informations relatives à la cyber-sécurité, affirme l'ENISA dans un rapport.

L'Europe doit échanger plus d'informations sur la sécurité

Tant les pouvoirs publics, l'industrie que les chercheurs doivent s'échanger de manière plus efficiente des informations relatives à la cyber-sécurité, affirme l'ENISA dans un rapport.

L'agence européenne de sécurisation de l'information appelle dans un rapport à un échange d'informations plus large et plus efficient entre toutes les parties concernées par la Critical Information Infrastructure Protection (CIIP). Sous le titre 'Incentives and berriers to information sharing', elle donne toute une série de recommandations aux parties concernées dans le combat destiné à sécuriser l'infrastructure économique européenne contre les cyber-attaques.

C'est ainsi que les pouvoirs publics doivent développer une plate-forme d'échange d'informations destinée aussi à améliorer la communication entre les états membres eux-mêmes. Quant aux entreprises, elles doivent s'échanger mutuellement leurs expériences et informations, afin d'avoir une vision plus claire du phénomène de la sécurité. En outre, les chercheurs et le monde académique doivent étudier les avantages d'une participation à ce genre de plate-forme d'informations, ainsi que la manière d'éviter ou de contrecarrer des attaques dans des cas spécifiques.

Le rapport sera du reste présenté lors de la 'Summerschool' annuelle de l'ENISA.

En savoir plus sur:

Nos partenaires