L'Europe compte quasiment un demi-million de voitures électriques

14/10/16 à 09:36 - Mise à jour à 09:36

Fin de cette année, plus d'un demi-million de voitures à entraînement électrique rouleront sur les routes européennes. Le nombre d'exemplaires vendus a doublé en 2015, la palme revenant aux Pays-Bas et ce, pour la troisième année consécutive.

L'Europe compte quasiment un demi-million de voitures électriques

© iStock

En 2015, plus de 145.000 voitures électriques et de 'plug-in hybrides' ont été vendus dans l'UE, ce qui représente la plus rapide croissance jamais enregistrée, comme il ressort des chiffres de l'ONG Transport & Environment (T&E). Si l'on tient compte aussi de la Norvège et d'autres pays ne faisant pas partie de l'UE, l'on peut dire que l'Europe représente le deuxième plus grand marché au monde pour les voitures électriques.

Les Pays-Bas mènent la danse et ce, pour la troisième année consécutive. Vient ensuite la Norvège, mais alors qu'aux Pays-Bas, ce sont surtout des 'plug-in hybrides' qui trouvent acquéreurs, l'accent en Norvège est mis sur les véhicules purement électriques.

Les chiffres cités se limitent aux voitures et ne tiennent pas compte des vélos et des scooters, où l'évolution est encore plus rapide, selon T&E: il y a aujourd'hui entre 5 et 8 millions d'e-vélos et d'e-scooters en circulation en Europe.

Révolution

"La révolution a débuté, et l'Europe est bien placée pour prendre la position de numéro un dans le monde", déclare Julia Hildermeier de T&E. "Mais pour saisir cette chance, il est important que les autorités prennent les mesures qui s'imposent."

Il faut prévoir d'ambitieuses limites en CO2 pour les nouveaux véhicules en 2025 et fixer des objectifs de vente des voitures électriques, afin de stimuler la concurrence entre les constructeurs automobiles. "En outre, il faut s'occuper activement de l'infrastructure de recharge et bannir les moteurs diesel polluants des villes", poursuit Hildemeier. "Il convient également de prévoir un avantage fiscal pour les voitures électriques."

Fortes disparités

C'est Mitsubishi qui a écoulé le plus grand nombre de véhicules électriques en 2015 - quasiment un quart des ventes en Europe -, y compris beaucoup de PHEV Outlander, à savoir de grosses voitures qui ne peuvent parcourir électriquement que de faibles distances. Le deuxième modèle le plus populaire avec plus de 16.000 exemplaires est la Renault Zoe purement électrique, tout comme la Nissan Leaf avec à peine moins de 12.000 exemplaires ce qui lui vaut la quatrième place. Le troisième véhicule électrique le plus vendu est la Golf GTE avec un peu moins de 15.000 exemplaires écoulés.

Le transport est devenu le principal responsable du problème climatique en Europe. Les voitures représentent même 15 pour cent des émissions totales de CO2 sur notre continent. L'UE imposera aux constructeurs automobiles une valeur d'émission moyenne en CO2 de 95 grammes à l'horizon 2021 et entend fixer début de l'année prochaine des normes d'émission plus strictes encore pour 2025.

(IPS)

Nos partenaires