L'étonnante progression du scareware

08/04/09 à 11:05 - Mise à jour à 11:04

Source: Datanews

Le scareware, ou faux logiciel de sécurité, est en train de percer de manière singulière. Voilà ce que conclut Microsoft dans son Security Intelligence Report semestriel.

Le scareware, ou faux logiciel de sécurité, est en train de percer de manière singulière. Voilà ce que conclut Microsoft dans son Security Intelligence Report semestriel.

Le [Security Intelligence Report] de Microsoft offre un instantané de la situation sécuritaire mondiale sur base des données relevées sur des centaines de millions de PC au niveau mondial. Microsoft y indique pour le second semestre de 2008 la progression réellement surprenante du scareware. Une hausse tellement forte que trois de ces menaces (à savoir Win32/FakeXPA, Win32/FakeSecSen et Win32/Renos) font partie du top 10 des principaux dangers en matière de sécurité ICT mondiale.

Le scareware est un faux logiciel de sécurité qui réagit au besoin des utilisateurs de protéger leur PC. Les utilisateurs sont invités à payer pour du logiciel de sécurité qui est en fait un maliciel (malware) et est donc conçu pour voler des données personnelles.

Les familles de scareware Win32/FakeXPA et Win32/FakeSecSen ont été détectées sur 1,5 million de PC. Win32/Renos, qui est exploité pour transmettre le scareware, a été détecté sur pas moins de 4,4 millions de PC, en hausse de 66,6 pour cent par rapport au premier semestre de 2008.

La cause principale des problèmes de sécurité reste cependant tout simplement la perte ou le vol d'ordinateurs. 50 pour cent des incidents rapportés y sont liés, ajoute encore Microsoft.

Nos partenaires