L'ethernet vert... endort le réseau

24/11/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

En mode de veille, l'appareil en réseau moyen consomme environ autant de courant qu'en pleine utilisation. Le groupe de travail IEEE en charge des standards ethernet entend remédier à cette situation.

En mode de veille, l'appareil en réseau moyen consomme environ autant de courant qu'en pleine utilisation. Le groupe de travail IEEE en charge des standards ethernet entend remédier à cette situation.

L'organisation IEEE responsable des standards prépare un standard ethernet visant une consommation de courant moindre. David Law, président du groupe de travail ethernet de l'IEEE et consultant chez 3Com: "Les connexions ethernet n'ont souvent rien à faire pendant une grande partie du temps. Néanmoins, l'appareil en réseau moyen consomme en mode de veille plus au moins autant de courant que lorsqu'il fonctionne. Nous voulons corriger cela avec IEEE P802.3 az. Il s'agit d'un standard ethernet assurant une meilleure consommation de l'énergie et ce de deux manières: primo en passant en mode de veille en période de non utilisation et secundo en en informant les appareils en réseau avec lesquels il est en connexion."

Ce comportement peut littéralement endormir tout un ensemble d'appareils en réseau durant les périodes calmes (la nuit par exemple). Law: "Supposons qu'un commutateur sache que les huit appareils en réseau auxquels il est connecté, sont en mode de veille. Il sait alors qu'il peut lui même faire un petit... somme, après en avoir d'abord avisé le serveur."

Pour Law, il est malaisé de chiffrer l'importance de l'économie d'énergie que les entreprises pourront à l'avenir réaliser grâce à ce standard ethernet. Selon lui, il s'agira en tout cas d'une réduction 'significative' de la consommation de courant.

"J'estime qu'une carte 1000BASE-T NIC économisera par exemple 90 pour cent d'énergie en passant en mode de veille. Si cette carte veille à ce que d'autres composants du réseau adoptent également ce mode, l'économie sera encore plus grande. L'économie d'énergie finale dépend donc du ou des appareils susceptibles(s) d'être mis en mode de veille. Elle est fonction aussi du rapport entre la durée où le système est actif et celui où il est inactif."

Ce standard devrait être officiel au début 2010.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires