L'Etat belge rachète la participation du Holding Communal dans Astrid

09/09/11 à 16:47 - Mise à jour à 16:47

Source: Datanews

Le cabinet restreint a décidé ce jeudi de racheter la participation du Holding Communal dans la S.A. Astrid par le truchement de la société fédérale de participations et d'investissement (SFPI). L'Etat met pour ce faire 40 millions d'euros sur la table, mais demande cependant une évaluation de la valeur de la participation.

L'Etat belge rachète la participation du Holding Communal dans Astrid

Le cabinet restreint a décidé ce jeudi de racheter la participation du Holding Communal dans la S.A. Astrid par le truchement de la société fédérale de participations et d'investissement (SFPI). L'Etat met pour ce faire 40 millions d'euros sur la table, mais demande cependant une évaluation de la valeur de la participation.

Le Holding Communal a besoin d'argent et avait demandé en juillet au gouvernement fédéral de racheter les 39 pour cent qu'il possède dans Astrid, le système de communication des services de secours. Le dossier se trouvait la semaine dernière à l'agenda du cabinet restreint, qui décida de faire examiner l'affaire par un groupe de travail.

Hier, ce même cabinet retreint a donc décidé de racheter les 39 pour cent via le SFPI. Ce faisant, Astrid deviendra à 100 pour cent la propriété du gouvernement fédéral.

Dans la comptabilité du Holding Communal, la participation vaut 56 millions d'euros, mais en raison des problèmes qu'a connus le réseau de communication, la valeur réelle de la participation est en fait nettement moindre. Dans l'attente d'une évaluation précise de la valeur de la participation par des reviseurs, le gouvernement libère pour l'instant 40 millions d'euros. Si l'évaluation est supérieure à ce montant, le gouvernement plongera plus profondément la main dans son portemonnaie. Dans le cas inverse, c'est le Holding qui devra suppléer la différence, selon Didier Reynders.

Le gouvernement a l'intention de notifier au Holding et aux régions que c'est la dernière fois que l'Etat agit ainsi vis-à-vis du Holding.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires