L'essor de l'économie des bots

16/09/16 à 11:09 - Mise à jour à 11:08

Source: Datanews

L'économie des bots croît encore plus rapidement que celle des applis.

L'essor de l'économie des bots

© Facebook

L'économie des bots croît encore plus rapidement que celle des applis. Voilà ce qu'affirme l'analyste Mark May de Citigroup via l'agence Bloomberg. Pour l'analyste, les magasins d'applis génèrent annuellement quelque 40 milliards de dollars rien qu'en achats, à l'exclusion donc des revenus tirés du marketing et des publicités.

Sur nombre de plates-formes, les (chat)bots prennent lentement le relais. Et May de citer les exemples de Facebook, qui est activement en train de commercialiser sa plate-forme Messenger, et d'Apple, qui a récemment annoncé vouloir lancer un authentique magasin d'applis pour son iMessenger. "Il y a de grandes chances pour que les bots deviennent une technologie au quotidien", déclare May à ce propos. Et ils ne seraient aussi guère différents des applis sur les smartphones.

D'une enquête effectuée par Citi Research, il apparaît en outre que les 'messenger bots' progressent beaucoup plus vite que les applis au cours des premiers mois de leur existence.

.

. © Citi Group

Il convient encore d'ajouter que nettement plus de personnes sont en train de développer de nouveaux bots.

.

. © Citi Group

Selon May, ce sont surtout les trois grands (Facebook, Apple et Alphabet), qui ont le plus à gagner à l'essor des bots. (Bloomberg)

Nos partenaires