L'eSports entre dans les moeurs, mais... pas (encore) en Belgique

18/05/18 à 18:05 - Mise à jour à 19/05/18 à 09:50

Source: Datanews

Proximus annonce ce vendredi qu'elle va miser pleinement sur l'e-sports, mais la participation compétitive à des jeux vidéo n'a jusqu'à présent pas encore vraiment connu le succès en Belgique. Les entrepreneurs attendent donc encore les réussites étrangères qui devraient alors susciter l'intérêt de nos politiciens.

Dans des pays comme les Etats-Unis, la Chine et la Corée du Sud, participer à des compétitions de jeux vidéo devient quasiment aussi normal que prendre part au match annuel de charité organisé par un club de football local. Les développeurs, qui ont créé un jeu offrant du potentiel pour des rencontres professionnelles, négocient avec des chaînes TV ou d'importants sites web vidéo tels YouTube ou Twitch, le site de streaming d'Amazon pour les jeux. Avec les jeux populaires, chaque joueur peut récolter des millions d'euros de récompense, et les chaînes de sport s'affrontent pour s'approprier les droits d'émission des tournois d'eSports. Il y a donc clairement un marché pour les sports électroniques (eSports).
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez tous les articles Datanews gratuitement

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré

Nos partenaires