"L'enseignement est pleinement occupé à intégrer l'ICT"

12/04/12 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Datanews

Les deux centrales de l'enseignement flamand annoncent qu'elles sont activement en train d'intégrer l'ICT. Telle est en substance leur réaction à l'opinion de Saskia Van Uffelen publiée dans le journal De Morgen (et aussi sur le site de Data News).

"L'enseignement est pleinement occupé à intégrer l'ICT"

Les deux centrales de l'enseignement flamand annoncent qu'elles sont activement en train d'intégrer l'ICT. Telle est en substance leur réaction à l'opinion de Saskia Van Uffelen publiée dans le journal De Morgen (et aussi sur le site de Data News).

Dans son opinion, Van Uffelen demandait un changement radical de la manière dont l'ICT est considérée dans l'enseignement. Ce dernier doit accueillir à bras ouverts l'ICT au lieu de n'y consacrer qu'une petite heure par semaine comme c'est le cas aujourd'hui.

Les écoles catholiques flamandes consentent différents efforts pour intégrer l'ICT, y déclare-t-on. "Toutes nos écoles secondaires disposent d'une plate-forme d'apprentissage électronique", affirme Chris Smits, secrétaire général du Vlaams Verbond van het Katholiek Secundair Onderwijs. "La plupart des écoles utilisent ces plates-formes pour communiquer avec les parents et les élèves, mais les plates-formes peuvent aussi servir d'instrument didactique. Cette évolution est pleinement en cours, et les écoles doivent continuer de progresser sur ce plan."

Smits admet cependant qu'une partie du personnel enseignant se montre encore réticente, "mais c'est précisément pourquoi nous assurons depuis une quinzaine d'années déjà une formation dans laquelle nous insistons sur la manière dont l'ICT peut être toujours davantage intégrée dans les matières générales, mais aussi dans des branches très spécifiques." L'intégration de l'ICT dépend en effet de l'orientation scolaire, selon Smits: "C'est ainsi que quiconque fait des études de commerce, ne peut se passer d'un logiciel comptable."

Chez GO!, la centrale d'enseignement de la Communauté flamande, l'on travaille également avec des plates-formes d'apprentissage numériques. "Depuis deux ans, toutes nos écoles secondaires utilisent déjà Smartschool, un système que la centrale soutient. Les écoles communiquent par cette voie avec les parents, mais la centrale et les directions d'école y ont aussi recours pour leur communication. Smartschool sert de déclencheur pour intégrer davantage encore l'ICT dans l'enseignement", déclare Jan Buytaert, ICT-manager chez GO!. "Via cette plate-forme, nous proposons dans des espaces virtuels des concepts et des idées à destination des professeurs. L'objectif est de faire de l'ICT une compétence de base, à l'instar de la lecture et de l'écriture."

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires