L'Enisa se penche sur le marché des cyber-assurances

29/06/12 à 13:09 - Mise à jour à 13:09

Source: Datanews

Le marché des assurances pour les cyber-risques doit être stimulé, afin de mieux protéger les utilisateurs, selon l'agence de sécurité européenne Enisa.

L'Enisa se penche sur le marché des cyber-assurances

Le marché des assurances pour les cyber-risques doit être stimulé, afin de mieux protéger les utilisateurs, selon l'agence de sécurité européenne Enisa.

Dans sa nouvelle étude 'Incentives and barriers to the cyber insurance market in Europe', l'Enisa (European Network and Information Security Agency) invite à stimuler le marché européen des cyber-assurances.

Dans ce but, il s'agit de réaliser un examen de l'offre actuelle (risques couverts, primes,...) et des prévisions en matière de paiements.

Un problème qui se pose ici, c'est la difficulté de disposer de données actuarielles solides à assez long terme (nécessaires pour réaliser des prévisions), entre autres à cause des changements technologiques rapides et des risques connexes.

L'insécurité quant aux pertes secondaires possibles (comme la perte de chiffre d'affaires, la perte d'image, etc.) et quant à la manière de les calculer, représente un obstacle.

D'autre part, de possibles assurances en dommages et responsabilité peuvent inciter à accorder davantage d'attention à une protection réaliste et pertinente des systèmes professionnels.

C'est dans ce cadre que l'Enisa recommande aussi de développer des structures permettant d'apposer une valeur mesurable sur les informations d'entreprise, avec l'aide de conseillers dans les domaines de la confidentialité et de la sécurité.

En outre, l'Enisa estime qu'il faut aussi prendre en compte les pouvoirs publics en tant qu'assureur ultime, et ce par analogie avec le rôle assumé par ces mêmes pouvoirs publics en cas de catastrophes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires