L'électronique intelligente en vue d'éviter files et accidents

04/11/13 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Source: Datanews

Un projet néerlandais destiné à empêcher les embouteillages et les accidents sur les autoroutes grâce à l'électronique intelligente dans les voitures, suscite l'intérêt du Vlaams Instituut voor de Mobiliteit.

L'électronique intelligente en vue d'éviter files et accidents

© Belga

Dans la ville néerlandaise d'Helmond, l'on a lancé un projet, grâce auquel l'électronique intelligente équipant voitures et camions indiquera sur le GPS ou le smartphone du conducteur comment s'insérer plus facilement et plus sûrement dans le trafic sur les autoroutes. Le projet, en cours jusqu'à la frontière belge sur l'E34, suscite l'intérêt du Vlaams Instituut voor de Mobiliteit.

Brabant In-Car 3, tel est le nom de ce projet-pilote, par lequel 3 groupes effectuent des tests pour savoir si leur solution peut contribuer à réduire les files et à diminuer les accidents sur l'autoroute A67 très dense qui se connecte à l'E34 à la frontière belge. Cette voie principale est parcourue par un intense trafic de camions dans le triangle Anvers, Eindhoven et l'Allemagne.

Les automobilistes et les camionneurs éprouvent beaucoup de difficultés à s'insérer dans les longues files ininterrompues de poids lourds. C'est pour résoudre ce problème que les autorités néerlandaises souhaitent recourir à une solution intelligente.

"Les chauffeurs recevront via leur GPS ou smartphone des informations sur l'état du trafic en cours sur la voie principale", explique Gert Blom de 'Beter Bereikbaar Zuidoost-Brabant'. "Des conseils seront prodigués à propos d'une réduction de la vitesse, du maintien des distances, etc."

C'est en 2014 que les tests vont démarrer concrètement. "C'est une première étape vers une électronique qui donnera elle-même automatiquement des recommandations dans le véhicule."

Les initiateurs du projet ont déjà eu des contacts avec le Vlaams Instituut voor de Mobiliteit de Diepenbeek. "Il ne faut pas réinventer l'eau chaude", déclare Blom. "Si cela fonctionne ici, cela pourra tout aussi bien être utilisé en Belgique." (Belga/MI)

Nos partenaires