L'eID pour signer un document

09/01/09 à 14:00 - Mise à jour à 13:59

Source: Datanews

Si tous les Belges (ou presque) ont désormais leur carte d'identité électronique, et demain aussi les étrangers, rares sont les applications permettant d'utiliser cette eID. Certes, on connaît dans certaines communes l'accès au parc à conteneurs, à la piscine ou à la bibliothèque, mais guère plus sauf peut-être Tax-on-Web.

Si tous les Belges (ou presque) ont désormais leur carte d'identité électronique, et demain aussi les étrangers, rares sont les applications permettant d'utiliser cette eID. Certes, on connaît dans certaines communes l'accès au parc à conteneurs, à la piscine ou à la bibliothèque, mais guère plus sauf peut-être Tax-on-Web.

Désormais, la jeune société wavrienne The eID Company (voir Data News n° 5 du 30/1/2008) propose une application à la fois simple et gratuite permettant de signer électroniquement un document et d'en assurer la valeur légale. Supposons que vous habitiez à Arlon et que vous souhaitiez louer un appartement à Knokke pour les vacances. Avant, il fallait des échanges de courrier postal pour établir, signer et confirmer le contrat de location. Aujourd'hui, le propriétaire peut établir un document électronique avec un traitement de texte du marché (de nombreux formats sont supportés), de le signer après s'être identifié sur le site de Signbox (qui convertit le document en PDF avec Acrobat d'Adobe), puis de l'envoyer par mail au locataire. Celui-ci le signera à son tour avec son eID et le renverra par courrier électronique (avec horodatage). Et le tour est joué, le document ayant force probante légale et ne pouvant être modifié sous peine de perdre sa valeur légale. En l'occurrence, The eID Company fait office de plate-forme transactionnelle de gestion des identités.

Au niveau des utilisateurs, il suffit de disposer d'un PC, d'un lecteur de carte et d'un pilote, outre Acrobat Reader, ce qui rend l'application très conviviale.

Pour The eID Company, cette application - proposée gratuitement aux citoyens via www.signbox.eu) permet de "montrer les potentialités de l'eID, non seulement pour le particulier, mais aussi pour les entreprises dans le cadre professionnel. Par ailleurs, cette solution ne nécessite aucune pré-installation, ni inscription ou téléchargement", précise Hughes Dorchy, cofondateur. Qui ajoute que les huissiers utilisent aujourd'hui l'eID pour s'authentifier, de même que la Croix Rouge de Flandre pour identifier et authentifier les donneurs de sang, notamment.

Nos partenaires