"L'eID est essentielle à la construction de l'e-gov en Belgique"

12/02/07 à 00:00 - Mise à jour à 11/02/07 à 23:59

Source: Datanews

Les Belges ont besoin d'un guichet central pour tous les services et informations numériques. C'est ce qui ressort d'une grande étude sur l'e-gouvernement, baptisée Fed-eView Citizen, à la demande du Fedict. La carte d'identité électronique doit jouer un rôle charnière.

La recherche a été menée par Indigov auprès de panels d'internautes et de non-internautes, en 2005 et 2006. Le but est de dresser un état des lieux de la société de l'information en Belgique et de prendre le pouls de son évolution.L'étude nous apprend que l'utilisation de l'ordinateur et de l'internet a clairement augmenté. 42 pour cent des non-internautes en 2005 ont au moins surfé une fois par mois un an plus tard, le plus souvent après avoir acheté une connexion internet, ce qui confirme le lien entre la propriété de matériel informatique et son utilisation. Malgré tout, il n'est pas facile de lutter contre la fracture numérique. Un groupe de la population reste toujours en marge, pour des raisons financières et intellectuelles. Le manque de motivation est un autre facteur : beaucoup de ces gens ne sont pas intéressés par l'ordinateur ou l'internet ou n'en voient pas la valeur ajoutée.En matière d'e-gouvernement, les autorités peuvent faire mieux. Les canaux traditionnels (lettre, téléphone, guichet) sont toujours préférés. Il y a pourtant un énorme besoin d'informations chez le citoyen, qui reste souvent frustré par le manque de clarté de l'internet. A cet égard, les services et applications d'e-gouvernement semblent être moins performants que des plates-formes commerciales.Concrètement, l'étude révèle que le Belge souhaite un guichet central pour l'e-gouvernement, qui transverse toutes les administrations. Par ailleurs, il souhaite pouvoir gérer lui-même ses données personnelles. Parallèlement, il exige que les nouveaux développements aillent de pair avec une attention renforcée pour le respect de la vie privée. Dans ce contexte, la carte d'identité électronique est appelée a jouer un rôle important. L'étude la qualifie "d'une des pierres d'angle" ou "charnière" de l'e-gov belge. Seulement 60% des internautes belges possèdent actuellement une carte d'identité électronique. Et à peine 15 pour cent d'entre eux disposent d'un lecteur de cartes à la maison.

Nos partenaires