L'échec d'un projet ICT au sein des pouvoirs publics néerlandais coûte 21 millions d'euros à Capgemini

09/10/17 à 12:06 - Mise à jour à 12:05

Capgemini doit verser 21 millions d'euros à la Sociale Verzekeringsbank (SVB) néerlandaise suite à l'échec d'un projet ICT, à savoir la mise en oeuvre de ce qu'on appelle là-bas le Multi Regelingen Systeem.

L'échec d'un projet ICT au sein des pouvoirs publics néerlandais coûte 21 millions d'euros à Capgemini

. © Thomas Padilla/MAXPPP

Ce Multi Regelingen Systeem devait devenir un système en charge de l'AOW (l'Algemene ouderdomswet, qui régule la pension de base aux Pays-Bas) et des allocations familiales. C'est en 2006 que Capgemini avait été choisie pour mener à bien ledit projet, mais ce dernier avait été interrompu en 2014 par le secrétaire d'Etat compétent et ce, après avoir subi des retards à plusieurs reprises et, finalement, avoir été minimisé.

La SVB et Capgemini ne s'étaient cependant pas mises d'accord sur les conditions de résiliation du contrat relatif au Multi Regelingen Systeem. L'affaire a par conséquent abouti au Nederlands Arbitrage Instituut (NAI), qui vient à présent de décider que Capgemini doit verser un dédommagement, selon le secrétaire d'Etats Klijnsma dans un courrier adressé au sénat néerlandais.

Capgemini n'est pas la seule à perdre de l'argent dans cette affaire. La SVB elle-même a, selon le journal néerlandais NRC, a également dépense quelque 43,7 millions d'euros dans ce projet se traduisant par des frais internes destinés à mettre le système en oeuvre.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos