L'e-commerce encore et toujours teinté d'insécurité

31/07/07 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Même si un tiers des Belges ont déjà réalisé des achats en ligne, le sentiment d'insécurité persiste. A tort, semble-t-il.

Même si un tiers des Belges ont déjà réalisé des achats en ligne, le sentiment d'insécurité persiste. A tort, semble-t-il.

Citibank a demandé au bureau d'études Research Solution d'interroger 529 adultes sur leur comportement en matière d'achats et de transactions bancaires. 37 pour cent d'entre eux recourent à l'e-banking et 29 pour cent aux e-achats.

45 pour cent de ceux qui ne se sont encore jamais laissés tenter à acheter sur internet, affirment qu'ils trouvent ce dernier trop peu sûr. Indûment, semble-t-il, car seuls 5 pour cent des acheteurs en ligne y ont déjà connu des difficultés. Dans la plupart des cas, il s'agit même de problèmes de livraison. Seule une personne avait éprouvé des difficultés de paiement.

La plupart des e-acheteurs utilisent leur carte de crédit comme moyen de paiement (59 pour cent). Les autres optent pour le virement ou pour le paiement à la réception de la facture.

Nos partenaires