L'avertissement sur bénéfice lancé par Ericsson, un signal d'alarme pour tout le secteur

17/10/07 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Le spécialiste de la téléphonie mobile Ericsson ne pourra pas rencontrer les attentes élevées, et son avenir ne s'annonce guère réjouissant non plus. Selon les analystes, l'érosion des prix des réseaux mobiles pourrait se manifester partout.

Le spécialiste de la téléphonie mobile Ericsson ne pourra pas rencontrer les attentes élevées, et son avenir ne s'annonce guère réjouissant non plus. Selon les analystes, l'érosion des prix des réseaux mobiles pourrait se manifester partout.

Ericsson a certes pu annoncer une augmentation de son chiffre d'affaires, mais celui-ci n'en est pas moins de 43,5 milliards de couronnes suédoises (4,75 milliards d'euros) inférieur aux 45,3 milliards de couronnes (4,95 milliards d'euros) attendus. Son bénéfice a été en outre inférieur de pas moins de 36 pour cent au précédent et a été le plus bas depuis le début 2004, soit 437 millions d'euros. Le cours de l'action Ericsson en Bourse a suivi le mouvement et enregistrait, hier à un moment donné, un recul de 30 pour cent.

La cause de ces piètres résultats, affirment des analystes dans le journal De Tijd, réside dans la division réseaux. Les marges pour le déploiement de nouveaux réseaux mobiles, surtout dans des pays comme l'Inde et la Chine, seraient si ténues qu'elles doivent être compensées par des commandes occidentales (amélioration ou extension de réseaux). Et c'est précisément là que le bât blesse. Selon les connaisseurs, ce phénomène ne concerne pas uniquement Ericsson, mais bien l'ensemble du secteur. En outre, il ne semble pas que cela soit un recul temporaire, étant donné qu'Ericsson prévoit aussi des mauvaises nouvelles pour le trimestre en cours. Selon les analystes, il existe quand même une petite éclaircie dans la mesure où le trafic des données sur les réseaux mobiles progresse petit à petit.

Nos partenaires