L'avenir de l'e-commerce, selon Toyota: des magasins mobiles autonomes

09/01/18 à 15:08 - Mise à jour à 10/01/18 à 13:50

Toyota a annoncé un projet ambitieux destiné à lui permettre de gagner en importance dans le domaine de l'e-commerce: le constructeur prépare de petits autobus autonomes susceptibles d'être loués par des entreprises pour servir de magasins mobiles par exemple. A cette fin, la firme japonaise va désormais collaborer avec le géant des boutiques web Amazon.

L'avenir de l'e-commerce, selon Toyota: des magasins mobiles autonomes

© Toyota

Vous avez besoin d'une nouvelle paire de chaussures? Appelez dans ce cas le magasin de chaussures mobile et allez-y faire un tour pendant votre trajet domicile-lieu de travail. Le magasin mobile reconnaîtra votre visage et facturera automatiquement votre achat. S'il n'en tient qu'à Toyota, tel sera l'avenir de l'e-commerce.

Akio Toyoda, le CEO de Toyota, a présenté le concept lors du salon technologique CES à Las Vegas. "Nos concurrents ne construiront plus de voitures. Des entreprises comme Google, Apple, voire Facebook me font perdre le sommeil", a-t-il reconnu. "Après tout, nous non plus, nous n'avions pas commencé en construisant des voitures", a ajouté le CEO en se référant aux racines de son entreprise. Son arrière-grand-père Sakichi Toyoda fut un fameux fabricant de machines à tisser, mais son grand-père Kiichiro Toyoda se rendit compte à temps qu'une nouvelle ère technologique s'ouvrait. Il vendit donc toutes les machines à tisser et décida de créer une firme automobile.

Et voici qu'aujourd'hui, le PDG de Toyota effectue la même analyse que son grand-père, d'autant plus que KPMG recommande aux constructeurs automobiles de fusionner, s'ils veulent dans le futur encore pouvoir concurrencer les géants technologiques tels Google et Apple.

Mais Toyota ne veut pas collaborer avec n'importe qui. Après Uber, Didi Chuxing, Pizza Hut et Mazda, voilà à présent qu'Amazon rejoint l'alliance mobilité de la firme nippone. L'objectif? Mettre au point des véhicules électriques et autonomes pour la livraison de colis, pizzas ou le transport de personnes vers leur destination.

Ces minibus appelés 'bus e-palettes' se déclineront en trois tailles différentes comprises entre quatre et sept mètres de longueur. L'intérieur pourra être aisément adapté en une chambre d'hôtel, un espace à pizzas ou des bureaux mobiles par exemple.

Toyota espère pouvoir procéder à la démonstration de ces petits bus autonomes lors des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

En savoir plus sur:

Nos partenaires