"L'avenir d'Ordina est incertain"

04/03/11 à 12:28 - Mise à jour à 12:28

Source: Datanews

"Ordina ne va pas s'effondrer d'un coup, mais l'avenir de l'entreprise est quand même incertain."

"L'avenir d'Ordina est incertain"

"Ordina ne va pas s'effondrer d'un coup, mais l'avenir de l'entreprise est quand même incertain", explique le cabinet d'analystes IDC dans une analyse de marché très pointue.

Pour IDC, "Ordina devra fournir encore beaucoup d'efforts en et après 2011 pour s'assurer un avenir indépendant durable". Et d'ajouter: "IDC croit encore et toujours qu'une vaste restructuration, voire une vente d'Ordina, en tout ou en parties, sera irrémédiable dans les trois années à venir."

L'analyse de marché d'IDC succède aux piètres résultats annuels de l'entreprise de services IT Ordina. L'entreprise a essuyé en effet une perte nette de 7 millions d'euros, alors que son chiffre d'affaires a régressé de 15 pour cent, pour s'établir à 436 millions d'euros. Les prévisions étaient néanmoins meilleures que beaucoup d'analystes l'avaient espéré.

La stratégie actuelle, par laquelle Ordina entend se positionner comme un fournisseur de services ICT du top 3 local avec des partenariats internationaux, ne suffit pas, selon IDC. Les analystes se demandent si en appliquant une approche locale, l'on peut être plus fort que des acteurs qui disposent d'une très large gamme et peuvent fournir dans le monde entier à des prix compétitifs.

IDC qualifie de proposition de niche ce type d'héroïsme local dans un monde faisant la part belle à l'industrialisation, au 'global sourcing' et à la standardisation. Mais, ajoute-t-il, dans ce cas, il convient aussi de se fixer des ambitions de niche: "Les clients doivent exiger de fournisseurs comme Ordina qu'ils renoncent à leurs ambitions de top 3 irréalistes et visent une amélioration des compensations de niche qui jouent vraiment en faveur du client."

En savoir plus sur:

Nos partenaires