L'Australien Craig Wright reconnaît être l'inventeur du Bitcoin

02/05/16 à 11:56 - Mise à jour à 11:56

L'Australien Craig Wright reconnaît avoir inventé la monnaie numérique Bitcoin.

L'Australien Craig Wright reconnaît être l'inventeur du Bitcoin

© BBC

Wright a définitivement dévoilé son identité à la BBC et a fourni la preuve qu'il est bien celui qui se cache derrière le pseudonyme Satoshi Nakamoto. Il a ajouté qu'il n'était pas le seul à l'initiative du Bitcoin: 'J'étais responsable de la partie principale, mais d'autres personnes m'ont aidé.'

L'identité de la personne se dissimulant derrière le pseudonyme a été un mystère des années durant. Pourtant, ce ne sont pas les recherches de la part de nombreux médias qui ont manqué. En mars 2014, Newsweek affirmait encore connaître à coup sûr l'identité de l'inventeur du Bitcoin. Un journaliste du magazine avait alors démasqué un Américain, Dorian Nakamoto, comme étant celui-là. Mais ce dernier nia farouchement, et l'histoire fut infirmée ultérieurement par le véritable compte en ligne de Satoshi Nakamoto.

En décembre dernier, Gizmodo et Wired avaient revendiqué que Wright devait être l'inventeur de la devise numérique. De son côté, Wright préférait garder l'anonymat: "J'ai agi ainsi, parce que je le voulais, tout simplement. Je ne souhaitais pas être une figure publique de quoi que ce soit."

En dévoilant cependant à présent son identité, Wright espère mettre fin à toutes les spéculations: 'C'est fou le nombre d'histoires qui circulent, et je trouve désolant d'avoir ainsi pu faire du mal à certaines personnes. Je les prie de m'excuser.'

Beaucoup de gens voulaient savoir qui avait inventé le Bitcoin et ce, non seulement parce que cet inventeur est à l'origine d'un concept original et influent, mais aussi parce qu'il est encore le propriétaire d'une énorme quantité de Bitcoins. Les Bitcoins d'une valeur de centaines de millions sont restés intacts depuis des années déjà, ce qui fait que la piste vers l'inventeur est demeurée si longtemps vague.

En savoir plus sur:

Nos partenaires