L'association des journaux européens inquiète à propos de la stratégie iPad d'Apple

08/02/11 à 11:45 - Mise à jour à 11:45

Source: Datanews

Les éditeurs de journaux européens se font du mouron à cause des commissions qu'Apple souhaiterai prélever sur la vente de journaux via l'iPad de cette entreprise.

L'association des journaux européens inquiète à propos de la stratégie iPad d'Apple

Les éditeurs de journaux européens se font du mouron à cause des commissions qu'Apple souhaiterai prélever sur la vente de journaux via l'iPad de cette entreprise. Voilà ce qui ressort d'un communiqué émanant de l'association des éditeurs de journaux européens, l'ENPA.

Dans son communiqué, l'association des éditeurs de journaux européens invite tous les fabricants de PC tablettes de ne prévoir aucune restriction sur la vente des journaux électroniques. Ce message cible plus précisément Apple, qui voudrait prélever des commissions allant jusqu'à 30 pour cent sur la vente de journaux via son magasin iTunes. Apple entend lancer ce service à partir du mois d'avril dans plusieurs pays européens, dont la Belgique.

Nombre de journaux permettent déjà à leurs abonnés de consulter le journal gratuitement sur l'iPad. Ces offres ne seront plus possible, selon l'ENPA, si Apple met son projet à exécution. Les éditeurs comptent en effet précisément sur les PC tablettes pour stimuler leurs chiffres de vente.

L'ENPA, qui représente plus de 5.000 journaux européens, regrette également qu'une tierce partie vienne s'interposer entre les journaux et les lecteurs. Toujours selon l'association, de par cette évolution, les éditeurs ne sauront plus "qui sont leurs clients", ce qui pourrait entraîner des pertes financières.

En Belgique, le ministre de l'entreprise, Vincent Van Quickenborne, a déjà invité le Conseil de la Concurrence d'examiner (de manière informelle) la stratégie d'Apple.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires