L'AS/400 fait tourner l'entreprise de l'année

09/11/07 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Lorsque l'entreprise de logistique H. Essers a été récemment élue 'entreprise flamande de l'année' par Ernst&Young, Ivo Marechal, son administrateur délégué, a déclaré que l'informatique y joue un rôle important. "Cela démontre que nous avons fait les bons choix", explique le directeur IT, Jos Veyfeyken, qui ne jure que par la solution AS/400 (désormais iSeries) d'IBM.

Lorsque l'entreprise de logistique H. Essers a été récemment élue 'entreprise flamande de l'année' par Ernst&Young, Ivo Marechal, son administrateur délégué, a déclaré que l'informatique y joue un rôle important. "Cela démontre que nous avons fait les bons choix", explique le directeur IT, Jos Veyfeyken, qui ne jure que par la solution AS/400 (désormais iSeries) d'IBM.

L'entreprise familiale H. Essers de Genk ne manque pas d'ambitions, comme par exemple doubler son chiffre d'affaires d'ici trois ans. "Le succès de l'entreprise repose partiellement dans le support IT. Nous réagissons beaucoup mieux aux desiderata de nos clients", estime Jos Veyfeyken. Le département IT, fort de ses quelque 30 collaborateurs, propose aujourd'hui ce support à quelque 700 utilisateurs finaux. "Si l'on y ajoute les chauffeurs des camions équipés d'un ordinateur de bord, cela fait un millier", ajoute-t-il. H. Essers est une société de logistique, ce qui signifie qu'elle doit tourner 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. "Pas question que l'IT tombe en panne. Le système le plus fiable demeure dans ce contexte la solution AS400 d'IBM", avance Jos Veyfeyken. Il s'agit en fait d'une combinaison AS/400 avec langage de programmation RPG nature et 'front end' Java. "L'une des raisons pour lesquelles nous utilisons le protocole Java, c'est que tout le monde veut avoir un écran graphique. La plupart, nous les avons d'ailleurs développés en interne avec les outils disponibles sur le marché. Nous avons longtemps cherché, sans vraiment trouvé de bon produit." En outre, H. Essers utilise des serveurs Intel avec progiciels Citrix et terminaux 'thin client'. "Nous essayons de nous en tenir à une solution économique et abordable."

Pour la communication avec ses clients, H. Essers recourt au système EDI. Les camions eux-mêmes sont suivis via un site web de 'tracking & tracing'. Et la partie communication est parfaitement répartie: le réseau sur la solution Bilan de Belgacom, tandis que Mobistar prend en charge la communication mobile.

Le département IT lui-même doit également être prêt jour et nuit. "C'est un réel problème lors du recrutement de collaborateurs IT. Nous ne pouvons pas leur offrir un travail de 9 à 5. Nous avons bien envisagé la sous-traitance, mais cela se traduirait par une réduction de la flexibilité. L'implication est en outre nettement moindre. Notre principe est le suivant: ce que nous voulons garder sous contrôle, nous préférons le faire nous-mêmes." Le budget IT va donc aussi croître, proportionnellement aux objectifs en chiffre d'affaires, mais "cela ne sera quand même pas de 30% par an", lance Jos Veyfeyken en riant.

Nos partenaires