L'armée chinoise piraterait des ordinateurs du gouvernement allemand

27/08/07 à 08:00 - Mise à jour à 07:59

Source: Datanews

Des ordinateurs des autorités allemandes ont été contaminés par un logiciel espion. Ce serait l'armée chinoise qui serait à l'origine de cet acte de piratage.

Des ordinateurs des autorités allemandes ont été contaminés par un logiciel espion. Ce serait l'armée chinoise qui serait à l'origine de cet acte de piratage.

Les ordinateurs des ministères allemands des Sciences et de la Recherche, des Affaires étrangères, ainsi que l'ordinateur de la Chancelière fédérale en personne sont infectés par un logiciel espion. Ce cheval de Troie serait l'oeuvre de l'armée chinoise, selon des experts allemands de la sécurité. Voilà ce qu'on peut lire dans le magazine allemand Der Spiegel. Le logiciel incriminé a été découvert sur les ordinateurs en mai de cette année.

Rien n'a filtré quant à la quantité d'informations dérobée par ce cheval de Troie, mais selon une source du Spiegel, il est certain qu'il y en a eu. L'armée chinoise tenterait ainsi de mettre la main sur des données économiques et professionnelles confidentielles du secteur technologique. China dément toute implication dans cette affaire. "Le gouvernement chinois condamne et interdit toutes les activités criminelles, y compris le piratage, ayant pour cible les réseaux informatiques", peut-on lire dans un communiqué émanant des autorités chinoises.

Entre-temps, le gouvernement chinois a déjà fait savoir que les pirates doivent être poursuivis conjointement. Le premier ministre chinois Wen Jiabao a déclaré que son pays prendrait toutes les mesures nécessaires pour punir les pirates.

La chancelière fédérale Angela Merkel effectue pour l'instant une visite de trois jours en Chine. Elle a affirmé à la chaîne allemande ZDF qu'elle allait aborder le sujet.

En collaboration avec [Computable.nl]

Nos partenaires