L'armée chinoise pirate un réseau du Pentagon

04/09/07 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

L'armée chinoise est parvenue à pirater un réseau informatique du ministère américain de la défense. Voilà ce que mentionne le journal Financial Times de ce mardi.

L'armée chinoise est parvenue à pirater un réseau informatique du ministère américain de la défense. Voilà ce que mentionne le journal Financial Times de ce mardi.

Les spécialistes informatiques de l'armée de libération chinoise ont réussi à pénétrer en juin dans un réseau non classifié du Pentagon utilisé par des collaborateurs du ministre de la défense, Robert Gates. Le système a été paralysé une semaine durant, a déclaré un fonctionnaire du ministère qui a voulu garder l'anonymat.

Le gouvernement américain se fait du souci à propos de la régularité et de la complexité croissantes des attaques technologiques en provenance de Chine. "L'armée chinoise a démontré être capable de lancer des attaques provoquant la paralysie de notre système (...) et dans une situation conflictuelle, elle pourrait commettre des actes de piratage à répétition et générer ainsi du chaos à grande échelle", déclare un ex-fonctionnaire du Pentagon. Et de confirmer que l'armée chinoise a également piraté des réseaux d'entreprise de défense et des cellules de réflexion.

Selon un collaborateur du Pentagon, il ne fait aucun doute que la Chine surveille les courriels envoyés via les réseaux gouvernementaux américains non classifiés.

Ce n'est [pas la première fois] que l'armée chinoise est accusée de pirater les réseaux informatiques de gouvernements étrangers. Selon la revue Der Spiegel, les ordinateurs des ministères allemands des sciences et de la recherche, des affaires étrangères et même celui de la chancelière fédérale ont également été contaminés par du logiciel espion. Ces 'chevaux de Troie' semblaient provenir de l'armée chinoise, selon certains experts allemands.

Source: Belga

Nos partenaires