L'armée américaine goûte à la pomme

02/01/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

L'armée américaine entend investir dans les infrastructures Apple. En effet, elle souhaite réduire le risque de voir une cyberattaque atteindre sa cible en recourant à différents types d'ordinateurs et de systèmes d'exploitation.

L'armée américaine entend investir dans les infrastructures Apple. En effet, elle souhaite réduire le risque de voir une cyberattaque atteindre sa cible en recourant à différents types d'ordinateurs et de systèmes d'exploitation.

Le lieutenant-colonel C.J. Wallington a confié au magazine d'affaires Forbes que l'État-major de l'armée était principalement intéressé par les systèmes Xserve d'Apple. En outre, la direction de l'armée a adapté son logiciel de sécurisation à OS X, afin que les ordinateurs avec systèmes keycard puissent être sécurisés.

Wallington espère que l'augmentation du nombre de Mac à l'armée américaine dissuadera les pirates informatiques et les maintiendra à distance. À ce sujet, il fait remarquer que les ordinateurs qui tournent sur OS X sont de toute façon déjà plus sûrs que les ordinateurs qui recourent aux systèmes d'exploitation de Microsoft.

L'année passée encore, l'armée américaine avait dû reconnaître, embarrassée, que des pirates chinois étaient parvenus à s'infiltrer dans le réseau du Pentagone.

Nos partenaires