L'appli MyShopi proche des 3 millions de téléchargements

12/12/13 à 15:42 - Mise à jour à 15:42

Source: Datanews

Lancée en 2010, MyShopi est une des applis mobiles parmi les plus plébiscitées en Belgique, mais pas uniquement : 2,9 millions de téléchargements dans le monde et quelque 500.000 utilisateurs actifs.

L'appli MyShopi proche des 3 millions de téléchargements

Lancée en 2010, MyShopi est une des applis mobiles parmi les plus plébiscitées en Belgique, mais pas uniquement : 2,9 millions de téléchargements (depuis iOS, Android et Windows Phone) dans le monde (dont 360.000 en Belgique), et quelque 500.000 utilisateurs actifs.

Cette "performance" a valu à MyShopi de décrocher récemment le prix Entreprize d'entreprise de l'année.

L'idée derrière MyShopi est assez simple : faciliter la création de liste de courses à l'aide de son smartphone (en se basant sur un historique ou sur une intégration à des folders numériques), et en y ajoutant éventuellement les bons de réduction proposés par les différentes marques.

Inutile de découper les bons "papier" et de risquer de les perdre au fond d'une poche : l'utilisateur se fait rembourser directement sur son compte bancaire au retour du supermarché, moyennant l'envoi d'une photo (prise avec son smartphone) de la preuve d'achat (le ticket de caisse) et un rapide encodage du numéro de code à barres des articles concernés. Le flux est entièrement numérique.

MyShopi se rémunère auprès des marques (Nestlé, Danone, Unilever, etc.) en prélevant une commission sur un chaque achat qui transite par sa plate-forme. Le système fonctionne dans tous les supermarchés.

Après Euremis

Agilys, la société anonyme à l'origine de MyShopi, a été cofondée par deux entrepreneurs, Philippe Van Ophem et Renaud Gryspeerdt, qui n'en sont pas à leur coup d'essai en matière d'e-commerce et applications mobiles.

On leur doit notamment Euremis, un pionnier des applications de gestion de la relation client (CRM) sur terminaux mobiles (qui se souvient encore de l'Ipaq à l'époque ?). La société, qui ciblait déjà la grande distribution, a été revendue à Belgacom en 2006.

"Au départ, on voulait développer des solutions mobiles pour les grandes marques. MyShopi était une application de listes de courses qui devait simplement leur démontrer notre savoir-faire. Et puis, vu le potentiel, ce 'produit d'appel' est devenu notre produit principal ...," explique Philippe Van Ophem.

L'application est disponible, successivement sur iOS, Windows Phone et Android depuis le printemps 2011. Elle a progressivement été enrichie de nouvelles fonctionnalités (store locator, cartes de fidélité, bons de réduction, etc.) suite aux quelque 12.000 commentaires et souhaits exprimés sur Appstore, Market ou par mail par les utilisateurs.

"Ce feedback instantané à propos des besoins nous permet de conserver une approche 'lean' au niveau de nos développements. On lance puis on voit ce que cela donne."

Le principal chantier technologique du moment consiste à synchroniser les flux des applis sur smartphones ou tablettes pour permettre une gestion des courses centralisée et multi-OS, y compris sur un PC.

Il n'y a en effet pour l'heure pas de simple version "web" de l'appli de liste de courses. Pour la gestion de son back-office, MyShopi utilise la solution cloud Azur de Microsoft. Tous les développements mobiles sont faits en interne. La start-up fait appel à une société externe à ... Madagascar pour le traitement et l'encodage des preuves d'achats.

MyShopi a très vite joué la carte de l'internationalisation en proposant des applis adaptées pour les Pays-Bas, la France et le Luxembourg. Dans de nombreux autres pays, la start-up peut déjà compter sur une communauté qui a proposé elle-même de traduire et adapter le catalogue de produits de base dans une quinzaine de langues.

"Nos priorités commerciales sont d'étendre le nombre de promotions disponibles sur l'appli, de croître dans les 3 pays voisins où nous sommes déjà présents et de collaborer avec d'autres médias de masse pour nous faire connaître." MyShopi a déjà notamment pu réaliser un spot TV avec RTL côté francophone et les chaînes de SBS en Flandre.

Après avoir levé 550.000 euros en mars 2012 avec le fonds d'investissement eMerge, la start-up est occupée à organiser une deuxième levée de capitaux.

Passeport

Nom : MyShopi.com (Agilys SA)
Fondée en août 2010
Siège social : Braine-l'Alleud
Effectifs : une dizaine de personnes
Capitaux : 150.000 euros en fonds propres de départ + levée de fonds de 550.000 euros en 2012.

En savoir plus sur:

Nos partenaires