'L'Apple Watch s'apparente à de la mauvaise herbe'

20/03/15 à 13:23 - Mise à jour à 13:23

Apple s'infiltre dans les écosystèmes à la manière des mauvaises herbes, estime un analyste de Gartner, qui qualifie l'Apple Watch 'de nouvel intrus en provenance de Cupertino'.

'L'Apple Watch s'apparente à de la mauvaise herbe'

/ © Reuters

Dans un message posté sur Gartner.com, l'analyste Robert Hetu compare les produits 'post-laptop' d'Apple à la plante grimpante envahissante kudzu, une mauvaise herbe qui 'ternit le plaisir de jardiner de nombreux Américains', et à un 'fléau pour le monde entier'.

Comme le kudzu qui s'étend de manière explosive avec ses grandes feuilles qui empêchent les rayons du soleil d'atteindre les autres formes de vie, Apple fait de l'ombre aux produits 'd'autres genres à croissance plus lente', selon l'analyste.

C'est ainsi qu'Apple s'est déjà infiltrée dans les 'collections musicales si chères' aux utilisateurs, avant de submerger les autres fabricants avec ses 'produits et applis à base d'écran tactile'.

Robert Hetu considère l'Apple Watch et le système de paiement mobile Apple Pay comme 'les nouveaux intrus issus de Cupertino'. C'est surtout la montre intelligente d'Apple qui 'représentera une nouvelle révolution au niveau du comportement d'achat des consommateurs', pense-t-il.

'Apple continue d'inventer des manières visant à s'attacher les clients et à se rendre irremplaçable à leurs yeux. Les détaillants tout particulièrement devront apprendre à gérer ces nouveaux trucs qui envahissent leur environnement', conclut-il.

En savoir plus sur:

Nos partenaires