L'ancienne messagerie AIM jette l'éponge

09/10/17 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Datanews

Les jours d'AIM, l'Instant Messenger d'AOL, sont comptés. Le 15 décembre, l'ancien service de clavardage (chat), l'un des premiers programmes du genre au monde, jettera en effet l'éponge.

L'ancienne messagerie AIM jette l'éponge

© AOL

AIM est le service chat d'America Online, un pionnier sur le web. Le programme a surtout connu du succès aux environs du changement de siècle aux Etats-Unis. Fin des années nonante, AIM concurrençait des programmes de clavardage tels ICQ et (à l'époque) MSN Messenger. D'autres services tels le SMS, Facebook et WhatsApp se manifestèrent par la suite.

L'étoile d'AIM était en train de pâlir depuis quelque temps déjà. Voilà pourquoi AOL a décidé d'arrêter les frais. "AIM est certes parvenue à faire face aux nouvelles technologies numériques et a mené à bien un changement culturel interne, mais la manière dont nous communiquons, a entre-temps évolué", écrit Michael Albers, vp communications products chez Oath, le département de Verizon hébergeant notamment AOL et Yahoo.

Depuis la percée des smartphones et des appels vidéo, pas mal de messageries ont déjà disparu. MSN Messenger, qui était en Belgique nettement plus populaire qu'AIM, a ainsi fermé ses portes en 2014 pour être englouti par Skype. Yahoo Messenger a également stoppé l'année dernière. ''Nous savons qu'il y a beaucoup de fans qui utilisent AIM depuis des dizaines d'années, et nous sommes très fiers d'avoir conçu et développé depuis 1997 la première appli de clavardage du genre'', peut-on lire dans une communiqué d'AOL. L'appli ne sera pas remplacée. (ANP/EB)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos