L'ambition à long terme de Facebook: devenir le téléphone du 21ème siècle

07/02/14 à 13:47 - Mise à jour à 13:47

Source: Datanews

Arno Lubrun, directeur de Facebook pour le Benelux, vient de fêter, conjointement avec Mark Zuckerberg, le dixième anniversaire de Facebook aux Etats-Unis. Mais chez Facebook, l'on pense résolument au futur: "Selon Zuckerberg, Facebook n'en est encore qu'à 1 pour cent de ses possibilités."

L'ambition à long terme de Facebook: devenir le téléphone du 21ème siècle

© Belga

Dans une interview accordée au Volkskrant, Arno Lubrun, directeur de Facebook Benelux, évoque les ambitions à long terme de Zuckerberg et consorts: "Même si la fête battait son plein en l'honneur de la décennie de Facebook, Zuckerberg ne jette guère un regard sur le passé. Il se projette en fait à très long terme vers l'avant, c'est là sa force. Facebook n'en est encore qu'à 1 pour cent, selon lui. Pas au niveau de sa portée, puisque nous atteignons à présent déjà 17 pour cent de la population mondiale, mais bien au niveau du produit: Facebook entend être le moyen de communication du futur, le téléphone du 21ème siècle."

Mark Zuckerberg en personne l'a déjà évoqué dans sa mise à jour statutaire à l'occasion du dixième anniversaire de Facebook: le site de socialisation sera appelé à résoudre des problèmes complexes à l'avenir. Comme dans le secteur des soins de santé. "Facebook peut devenir la principale plate-forme de communication pour l'éducation et les soins de santé", affirme Lubrun. "C'est ainsi qu'en Israël, un projet de don de sang pour le service de traumatologie est actuellement en cours. Les personnes ayant le même groupe sanguin se rassemblent dans un collectif Facebook. Quand quelqu'un a besoin de sang, un message est posté dans ce collectif, et ceux qui sont proches, viennent. La vie d'une petite fille ayant un groupe sanguin rare a ainsi pu être récemment sauvée."

Zuckerberg a également de grandes ambitions pour internet.org, une organisation mise en place par Facebook en collaboration avec Samsung, Nokia, Ericsson, Opera et Qualcomm notamment. "Nous entendons ainsi offrir un accès au web aux deux tiers de la population mondiale encore dépourvus d'internet. Dès que les gens peuvent accéder à internet, leur standard de vie et leurs perspectives économiques croissent", ajoute encore Arno Lubrun.

En savoir plus sur:

Nos partenaires