L'agitation sociale se poursuit chez NRB

16/11/10 à 12:16 - Mise à jour à 12:15

Source: Datanews

Hier, les travailleurs ont de nouveau mené une action au siège central de l'entreprise wallonne de services IT NRB. L'agitation sociale est donc toujours bien d'actualité.

L'agitation sociale se poursuit chez NRB

Hier, les travailleurs ont de nouveau mené une action au siège central de l'entreprise wallonne de services IT NRB. L'agitation sociale est donc toujours bien d'actualité.

Depuis une année déjà, c'est l'inquiétude qui règne au sein du personnel de NRB. La raison principale est un plan d'économies qui se trouve depuis tout un temps sur la table. Un rapport de McKinsey indiquait au printemps dernier que l'entreprise devait économiser 8,5 millions d'euros sur 3 ans. En mars, les syndicats avaient déjà obtenu un report du plan d'économie salariale de la part de la direction.

Hier, le personnel de NRB à Liège s'est rassemblé devant les portes de l'entreprise. La SETCa a une nouvelle fois fait part de ses exigences: pas d'économies en l'absence de perspectives d'avenir et de gestion réellement efficace de l'entreprise. Dans un communiqué de presse, le syndicat déclare que la direction est "incapable d'élaborer un business plan crédible permettant d'assurer l'avenir des quasi 600 collaborateurs de l'entreprise".

Le 10 novembre, il y a déjà eu une grève dans la filiale de NRB située à Naninne. A l'expiration du contrat conclu avec le Service Public de Wallonie (son seul client), il est probable que cette filiale devra fermer ses portes en mars 2011. L'emploi de quelque 30 personnes est ainsi menacé.

En savoir plus sur:

Nos partenaires