L'affaire opposant Microsoft et la CE pas encore réglée

27/01/06 à 00:00 - Mise à jour à 26/01/06 à 23:59

Source: Datanews

Microsoft assure que l'appel introduit dans l'affaire qui l'oppose à la CE est toujours en cours et espère donc encore avoir gain de cause. Pour sa part, la Commission européenne reste sceptique à l'égard de la concession faite par Microsoft.

Microsoft prétend que l'affaire n'est pas encore réglée, comme nous l'annoncions, hier, par erreur sur ce site. L'éditeur de logiciels a en effet fait appel auprès de la Cour européenne de Justice de Luxembourg de la décision prise par la Commission européenne. Une séance d'audition devrait avoir lieu à la fin avril.Mercredi, Microsoft annonçait vouloir libérer le code source de son système d'exploitation Windows. La société espérait ainsi suffisamment satisfaire aux sanctions qui lui avaient été imposées en 2004 pour "abus de sa position dominante". En mettant à disposition le code source serveur Windows, le géant des logiciels va, à l'entendre, plus loin que ce qu'on a jamais exigé de lui.Les réactions de l'Europe n'en restent pas moins prudentes, voire sceptiques. Le journal De Standaard annonçait hier que le code source libéré devait être "complet et précis" et que "c'est sur ce point que le bât semble blesser". Neelie Kroes, commissaire européen de la Concurrence, déclarait dans ce même journal: "Normalement, le code source n'est pas la documentation finale, loin de là. Et c'est précisément la raison pour laquelle les programmeurs sont invités à fournir une documentation complète se rapportant à leur code source."

Nos partenaires