L'ADSIF confirme ses ambitions

16/01/12 à 10:20 - Mise à jour à 10:20

Source: Datanews

Fondée officiellement voici 1 an, l'ADSIF - Association des ...

L'ADSIF confirme ses ambitions

Fondée officiellement voici 1 an, l'ADSIF -Association des Directeurs des Systèmes d'Information francophones - occupe un positionnement original et répondant à un besoin réel des CIO. Car s'il existe d'autres associations, dont CIOnet ou CIOForum, voire le CIO-Club Wallonie-Bruxelles, son président Philippe Niesten, CIO de Herstal Group, se dit convaincu de l'utilité d'une telle initiative.

D'ailleurs, l'ADSIF regroupe d'ores et déjà une vingtaine de membres assidus. "Il s'agit de CIO dont le français est la langue de base, car nous avons constaté qu'il était difficile de faire passer un message précis dans une langue étrangère." Autre spécificité, "nous excluons tout fournisseur, car nous considérons que l'ADSIF doit permettre aux CIO de s'exprimer en toute confiance et d'exposer leurs problématiques concrètes en toute liberté." De même, le profil même des réunions est différent. "Nous organisons des déjeuners-débats avec un grande décentralisation puisque nous nous réunissons à Liège, Namur, Charleroi et Bruxelles."

Des réunions où les orateurs ne sont pas rétribués (si des fournisseurs sont invités à parler, ils doivent aborder un thème général, comme la BI, le stockage, le leasing/achat de matériel ou les réseaux sociaux), l'association vivant uniquement des cotisations de ses membres. En outre, l'ADSIF entend sensibiliser les directions générales à l'importance de l'IT dans l'organisation - "L'informatique représente un métier stratégique et le CIO se doit de comprendre les objectifs de son entreprise" - et stimuler la communication tant avec les utilisateurs internes qu'externes à l'organisation. Enfin, l'ADSIF souhaite faire partager l'expérience de ses membres avec les jeunes et futurs CIO. Car "le CIO est impliqué dans tous les processus de l'organisation", note encore Philippe Niesten.

S'il ne se fixe aucun objectif de nombre de membres, Philippe Niesten confie que le potentiel est de plusieurs dizaines de membres. L'association planche également sur les moyens utiles afin de créer entre les membres des liens personnels facilitant les échanges d'expérience et de compétence.

En savoir plus sur:

Nos partenaires