KPN veut accélérer l'internet fixe avec la 4G dans les zones reculées

31/01/17 à 12:35 - Mise à jour à 12:35

Source: Datanews

L'opérateur néerlandais KPN va effectuer un test par lequel il entend accélérer la connexion internet fixe au moyen du signal 4G. Voilà qui pourrait s'avérer plus intéressant que d'installer une nouvelle infrastructure.

KPN veut accélérer l'internet fixe avec la 4G dans les zones reculées

. © .

KPN effectuera son test à partir d'avril durant quelques mois à Nijkerk aux Pays-Bas. Quelque deux cents clients recevront une extension sur leur routeur. Celle-ci captera le signal 4G et l'utilisera pour supporter la connexion internet fixe. Le test s'étalera donc sur plusieurs mois, après quoi une évaluation sera effectuée.

Tout comme chez Proximus en Belgique, les connexions internet fixes de KPN s'effectuent via le réseau de téléphonie. Mais dans les zones plus reculées, ce réseau n'est souvent pas équipé pour répondre aux besoins internet actuels, tels le HD-streaming (vidéo à la demande) ou aux vitesses de téléchargement élevées. Du fait notamment que les utilisateurs habitent loin des armoires en rue.

Dans ce genre de région, des investissements complémentaires dans le réseau physique peuvent vite devenir importants du fait du déploiement d'une vaste infrastructure pour un nombre d'utilisateurs proportionnellement réduit. Dans ce cas, un pylône d'antennes 4G peut offrir une solution. En intégrant ensuite les vitesses de chargement/téléchargement mobiles dans le routeur, cela se traduira pour l'utilisateur final par une solide accélération au niveau de sa connexion internet fixe.

Proximus teste également depuis un petit temps déjà ce genre de combinaison réseautique dans la commune de Frasnes-Lez-Anvaing. Dans ce but, l'opérateur collabore avec la jeune entreprise belge Tessares. Les premiers clients avaient été invités en juin de l'année dernière. Ici encore, on évaluera après coup si la technologie peut être implémentée à grande échelle.

Nos partenaires