KPN va supprimer jusqu'à 5.000 emplois aux Pays-Bas

21/04/11 à 12:03 - Mise à jour à 12:03

Source: Datanews

Il s'agit là de 20 à 25 pour cent de son personnel.

KPN va supprimer jusqu'à 5.000 emplois aux Pays-Bas

L'entreprise télécoms KPN va supprimer entre 4.000 et 5.000 postes d'emploi aux Pays-Bas. Elle entend ainsi réduire fortement ses coûts. Il s'agit là de 20 à 25 pour cent de son personnel.

L'entreprise a aussi annoncé s'attendre à ce qu'en raison d'une évolution décevante sur le marché néerlandais de la téléphonie mobile, son bénéfice soit cette année inférieur à ce qu'elle avait précédemment prévu. KPN vise à présent un résultat d'exploitation (EBITDA) supérieur à 5,3 milliards d'euros pour 2011. Précédemment, KPN tablait encore sur une croissance par rapport à 2010, où elle avait enregistré un résultat de 5,5 milliards d'euros. Pour contrer cette tendance, l'entreprise entend introduire de nouvelles formules d'abonnement basées sur les services internet mobiles. Ceux-ci devraient donc compenser le recul du trafic de téléphonie et SMS normal.

Et en Belgique?
Selon le porte-parole de KPN Group Belgium, Bart Vandesompele, cet assainissement n'impactera pas les activités belges. Durant le premier trimestre de cette année, KPN Belgique a tiré un chiffre d'affaires de 186 millions d'euros des services, en recul de 7,9% en comparaison avec le premier trimestre de 2010. Ce résultat est influencé par la réduction des investissements dans les activités de téléphonie fixe pour B2B et les services carrier (10 millions d'euros) et par les conséquences de la forte diminution des tarifs de terminaison (21 millions d'euros, soit 12,4%).

"Compte non tenu de ces mesures régulatrices, les revenus issus des services mobiles auraient crû de 8,1% sur une base annuelle grâce à la nette focalisation régionale de notre entreprise, au nombre croissant de nos propres magasins (Base shops et ALLO telecom), au succès de la gamme simplifiée de Base et à la réussite de nos packs de données mobiles à prix forfaitaire par mois (flat fee)", déclare Vandesompele.

L'EBITDA a également régressé de 15 pour cent au premier trimestre de 2011 par rapport au trimestre correspondant de 2010, et ce suite à la régulation belge en matière de tarifs de terminaison (14 millions d'euros).

A la fin du premier trimestre, KPN Group Belgium comptait en tout 3,9 millions de clients, soit 150.000 clients de plus que fin du trimestre précédent.

Le nouveau directeur de KPN, Eelco Blok, avait annoncé dans un communiqué qu'il était satisfait des performances réalisées en Allemagne et en Belgique: "Nous observons des tendances négatives aux Pays-Bas. Je me réjouis cependant des bonnes prestations en Allemagne et en Belgique, où nous continuons à investir."

Source: Belga/ANP

En savoir plus sur:

Nos partenaires