KPN se débarrasse quand même de sa filiale allemande E-Plus

23/07/13 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Source: Datanews

KPN vend sa filiale allemande E-Plus à l'entreprise espagnole Telefónica. L'opérateur néerlandais recevra 5 milliard d'euros au comptant et disposera d'une participation de 17,6 pour cent dans Telefónica Deutschland.

KPN se débarrasse quand même de sa filiale allemande E-Plus

KPN vend sa filiale allemande E-Plus à l'entreprise espagnole Telefónica. L'opérateur néerlandais recevra 5 milliard d'euros au comptant et disposera d'une participation de 17,6 pour cent dans Telefónica Deutschland. La nouvelle relative à un accord imminent entre KPN et Telefónica circulait hier déjà. Du reste, la maison mère de BASE avait l'année dernière déjà été proche de vendre E-Plus aux Espagnols (dans une tentative de repousser une offre hostile d'América Móvil appartenant au milliardaire mexicain Carlos Slim), mais cet accord avait capoté au dernier moment, ce qui fait qu'América Móvil avait mis la main sur une participation de 27,5 pour cent dans KPN.

Comme Slim n'acceptait pas la vente d'E-Plus, le dossier semblait provisoirement mis au frigo, du moins jusqu'à maintenant. Il existe plusieurs raisons pour lesquelles KPN passe aujourd'hui quand même à l'action. Il y a d'abord la situation financière précaire de l'opérateur. Récemment encore, les Néerlandais étaient à la recherche de 4 milliards d'euros pour pouvoir nouer les deux bouts, et l'attribution d'un dividende a été supprimée.

En outre, les conditions du marché en Allemagne exigent une réaction. Pour pouvoir faire face à Deutsche Telecom et Vodafone, il faut un acteur solide comme celui résultant de la combinaison d'E-Plus et de Telefonica Deutschland (représentant ensemble une part de marché de 38 pour cent).

La transaction doit cependant encore être approuvée par les contrôleurs et par les actionnaires de KPN. L'opérateur organisera dans ce but une assemblée extraordinaire de ses actionnaires.

KPN estime que la vente engendrera une perte comptable d'1,3 milliard d'euros au troisième trimestre. Le montant final de l'amortissement dépendra de la valeur de la participation dans Telefónica Deutschland. Enfin, l'entreprise envisage également de reprendre la distribution de son dividende.

En savoir plus sur:

Nos partenaires