KPN engloutit Allo Telecom

06/08/07 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

La semaine dernière, le groupe télécom néerlandais KPN a racheté Allo Telecom. Voilà ce qu'on peut lire dans le journal De Tijd et qui a été confirmé par BASE, la division GSM belge de KPN. Pour KPN, la reprise est importante en vue de poursuivre le déploiement de la marque BASE en Wallonie, où BASE est encore sous-représentée. Les 51 boutiques télécoms d'Allo Telecom, dont deux tiers se trouvent à Bruxelles et en Wallonie, serviront à cette fin.

La semaine dernière, le groupe télécom néerlandais KPN a racheté Allo Telecom. Voilà ce qu'on peut lire dans le journal De Tijd et qui a été confirmé par BASE, la division GSM belge de KPN. Pour KPN, la reprise est importante en vue de poursuivre le déploiement de la marque BASE en Wallonie, où BASE est encore sous-représentée. Les 51 boutiques télécoms d'Allo Telecom, dont deux tiers se trouvent à Bruxelles et en Wallonie, serviront à cette fin.

KPN rachète entièrement Allo Telecom à un groupe d'investissements israélien pour un montant non précisé. Cette reprise permet à BASE de doubler d'un seul coup le nombre de ses magasins à une centaine. Le fait que BASE veuille concrétiser ses ambitions en Wallonie avait été souligné la semaine dernière déjà lorsque l'opérateur annonça qu'il allait être le sponsor principal du club de football du Standard de Liège pour les deux prochaines saisons. Les magasins Allo Telecom ne seront cependant pas immédiatement rebaptisés en boutiques BASE. KPN conservera en effet la chaîne de magasins sous forme d'une entreprise séparée.

Ce rachat est une mauvaise nouvelle pour Belgacom. Jusqu'il y a peu, Allo ne distribuait en effet que des produits Belgacom, comme la téléphonie fixe, les abonnements ADSL, Belgacom TV et la téléphonie mobile de Proximus. Proximus sera à présent remplacé par BASE en tant que fournisseur.

Début de la semaine dernière, on avait déjà appris que KPN lorgnait le fournisseur de services ICT Getronics. KPN serait en outre très intéressée aussi par la belge Tele2. Tout semble donc indiquer que KPN est occupée à lancer une nouvelle offensive sur le marché belge.

Nos partenaires