KLM et Air France s'opposent au sujet de l'IT

25/07/17 à 11:55 - Mise à jour à 11:54

Source: Datanews

Des discussions quant à la gestion des services IT entraînent pas mal de perturbations à la tête d'Air France et de KLM. Les Pays-Bas ne veulent en effet pas se départir de certaines activités au grand désappointement des Français.

KLM et Air France s'opposent au sujet de l'IT

© AFP

Plusieurs sources confirment au journal d'affaires néerlandais Financieel Dagblad qu'il existe une sorte de bras de fer entre les parties. Jan-Willem van Dijk, président du conseil d'administration de KLM, indique lui aussi que des discussions sont en cours.

Air France souhaiterait rapatrier des projets, parmi lesquels le développement de bots et les activités sur les médias sociaux, alors que KLM préfère les conserver. KLM refuse également de céder le contrôle sur une API spécifique permettant à des programmes de communiquer entre eux. De plus, elle entend garder aux Pays-Bas l'infrastructure technique sous-jacente au 'frequent-flyer program' (programme de fidélité) Flying Blue.

Ces discussions s'inscrivent dans un litige plus ample opposant les deux compagnies. Air France a racheté KLM en 2004, mais aujourd'hui, les rapports entre les employés des deux entreprises sont perturbés, ce qui fait que des transferts en matière d'IT s'avèrent particulièrement sensibles, selon le Financieel Dagblad. Il y a aussi le fait que KLM a crû plus rapidement ces dernières années et que l'IT et la collecte de données sont devenues plus importantes qu'il y a dix ans.

Colère syndicale française

Il n'y a du reste pas que la direction du groupe qui se préoccupe de la question. C'est ainsi que l'organisation syndicale française CFDT Air France a adressé, selon le journal néerlandais, un courrier courroucé aux managers IT de KLM. Elle y évoque un mode de travail scandaleux et méprisant et elle y affirme qu'il est impossible de collaborer avec les Néerlandais, notamment du fait que des accords ne sont pas respectés.

Nos partenaires