Kim Dotcom peut être extradé vers les Etats-Unis

23/12/15 à 11:20 - Mise à jour à 11:20

L'entrepreneur internet Kim Dotcom peut être extradé vers les Etats-Unis, où il risque de se voir infliger 30 années d'emprisonnement.

Kim Dotcom peut être extradé vers les Etats-Unis

© Reuters

Voilà ce qu'a décidé un tribunal néo-zélandais ce mercredi, selon plusieurs médias. La Justice américaine veut le poursuivre, parce qu'il aurait violé des droits d'auteur à grande échelle avec son site web de partage de fichiers Megaupload.

L'Allemand Dotcom, qui s'appelle en réalité Kim Schmitz, a été arrêté en 2012 lors d'une descente de police dans la ville néo-zélandaise d'Auckland. Conjointement avec trois autres accusés, parmi lesquels le Néerlandais Bram van der Kolk, il livre depuis quatre ans déjà un combat juridique afin d'éviter une extradition vers les Etats-Unis.

Le quatuor est accusé par la Justice américaine de violation de droits d'auteur et d'opérations de blanchiment notamment. Selon les Américains, les quatre individus ont échappé avec leur site web à 500 millions de dollars de droits d'auteur au moins en tolérant une diffusion illégale.

Une possible peine de prison de 30 ans

Le juge néo-zélandais a cependant pris ce mercredi la décision de permettre l'extradition pour des raisons fondées. L'avocat de Dotcom a déjà annoncé qu'il irait en appel de cette sentence d'extradition. Si l'homme est extradé vers les Etats-Unis, il encourt une peine d'emprisonnement de 30 ans. (Belga/SD)

En savoir plus sur:

Nos partenaires