Keyware voit son bénéfice sextupler

15/03/13 à 16:22 - Mise à jour à 16:22

Source: Datanews

Le fournisseur de terminaux de paiement Keyware a enregistré en 2012 une croissance de son chiffre d'affaires de 43,15 pour cent. Il le doit à ses contrats à long terme, même si ceux-ci étaient récemment encore remis en question.

Keyware voit son bénéfice sextupler

Keyware a vu son chiffre d'affaires croître à 8,28 millions d'euros. Son bénéfice a crû de 514,46 pour cent à 510.000 euros. L'entreprise attribue ces résultats à de bons scores obtenus dans le segment intermédiaire du marché avec des commandes moyennes de vingt à cinquante terminaux et des contrats signés avec des institutions publiques.

L'entreprise affirme que les résultats sont meilleurs que ce que sa direction attendait, et elle entend se concentrer cette année sur les segments business verticaux moins sensibles à la conjoncture. Il devrait en résulter que l'entreprise aura moins de clients qui arrêtent leurs activités.

Ce qui étonnant, c'est que l'entreprise mentionne que le marché voit des avantages dans les accords à long terme qu'elle propose. Néanmoins, ils étaient au début de l'année encore sujets à controverse. Unizo avait même mis en garde ses membres contre des contrats quinquennaux. Surtout parce l'entrepreneur paie une indemnité de rupture fixe, combinée ou non à une amende, lorsque le terminal n'est pas ramené rapidement.

Plainte classée sans suite

Unizo a à ce propos déposé plainte auprès du SPF Economie. Le parquet a également ouvert une enquête suite à une plainte d'Unizo. Mais selon De Tijd, cette dernière a entre-temps été classée sans suite, parce que le parquet ne donne aucune priorité au dossier.

En savoir plus sur:

Nos partenaires