Keith Alexander, le directeur de la NSA, s'en va

18/10/13 à 14:00 - Mise à jour à 14:00

Source: Datanews

Le directeur de la NSA, Keith Alexander, prendra sa retraite en mars prochain. D'après les rumeurs, ce départ n'aurait rien à voir avec les déballages d'Edward Snowden à propos du programme d'écoute PRISM du service de renseignements américain.

Keith Alexander, le directeur de la NSA, s'en va

© Reuters

Le général Keith Alexander aura dirigé la NSA pendant huit ans, un record absolu depuis la fondation de l'agence en 1952. Depuis sa nomination en 2005, Alexander (62 ans) a été réélu trois fois, la dernière remontant à mars de cette année. Son départ a été confirmé par la Maison Blanche.

Le scandale de la mise sur écoute La NSA a été prise pour cible, lorsque son ex-consultant Snowden fit des révélations en juin dernier à propos de l'énorme quantité de courriels, de communications téléphoniques et d'autres informations que l'agence intercepte à l'échelle mondiale. La porte-parole de la NSA souligne toutefois que le départ d'Alexander n'a rien à voir avec ces fuites dans les médias. Lors de sa dernière nomination en mars déjà, le directeur avait en effet laissé entendre qu'il resterait encore en fonction durant un an maximum.

Une réforme en vue? Le directeur adjoint John Inglis prendrait lui aussi bientôt sa retraite, selon certains initiés. Leur départ pourrait offrir au gouvernement du président Barack Obama l'occasion d'une refonte en profondeur de la NSA. Le porte-parole de la Maison Blanche dément cependant que l'admission à la retraite d'Alexander soit liée à des projets de réforme.

Hier jeudi, le journal The Washington Post publiait encore un article consacré au rôle important que jouerait la NSA lors lu lancement d'attaques de drones contre des terroristes. (Belga/TV)

En savoir plus sur:

Nos partenaires