KBC introduit une appli boursière pour l'Apple Watch

27/04/15 à 11:27 - Mise à jour à 11:27

Source: Datanews

La montre intelligente d'Apple n'est pas encore disponible en Belgique, mais KBC a pourtant déjà préparé l'une des premières applis belges pour cette nouvelle plate-forme. Entre-temps, Apple brandit son bâton à l'égard des applis 'incongrues'.

KBC introduit une appli boursière pour l'Apple Watch

. © KBC

Cette appli donne accès à la plate-forme d'investissements Bolero de la banque. Les clients de KBC, CBC et KBC Brussels pourront ainsi contrôler le solde de leur compte, recevoir des messages de KBC et suivre les principales places boursières (comme Bel20, CAC40 et Nasdaq) ainsi que leur portefeuille d'actions personnel.

L'appli a été développée par iCapps en un mois seulement, sans disposer de la montre intelligente. "Je suis fier de mon équipe qui a réussi en à peine un mois et sans disposer de l'Apple Watch (qui ne sera probablement pas commercialisée avant la mi-mai en Belgique, ndlr) à mettre au point une application financière très intuitive et conviviale", déclare Philip Verschueren, managing director d'iCapps

Actuellement, il existe quelque trois mille applis pour l'Apple Watch. Mais comme vous avez pu le lire la semaine dernière déjà, la plupart d'entre elles ont été développées en l'absence de la montre. L'appli de KBC est l'une des premières créées chez nous.

Pas de farces

Apple semble appliquer les mêmes directives strictes pour sa montre connectée que pour son iPhone. C'est ainsi que ce week-end, l'on a appris de la part de Cultofmac que l'entreprise avait refusé l'appli 'Fart Watch' permettant de lancer à distance des sons de... pets.

"Nous remarquons que votre appli pour l'Apple Watch est principalement une appli à pets. Nous ne l'acceptons pas sur l'Apple Watch", a-t-on déclaré au sein du service d'approbation d'Apple. Même si l'écosystème centré sur l'Apple Watch est encore en plein boom, une notion y apparaît clairement: les applis pour la Bourse, c'est oui, mais celles pour des blagues douteuses, c'est non.

En savoir plus sur:

Nos partenaires