Kaspersky veut savoir si votre corps peut être... piraté

02/03/15 à 17:57 - Mise à jour à 17:57

Source: Datanews

Kaspersky Lab va collaborer avec la suédoise BioNyfiken. Elle entend ainsi sécuriser la technologie à implanter contre le piratage et le vol d'identité.

Kaspersky veut savoir si votre corps peut être... piraté

. © .

BioNyfiken est une communauté focalisée sur la normalisation et l'implantation de puces et de technologies chez l'homme. Il est question d'applications tout autant médicales (comme des pacemakers et des pompes à insuline) que pour le confort dans la vie de tous les jours, comme une puce qui remplace une clé.

Pour pouvoir utiliser en toute sécurité les nouvelles technologies, BioNyfiken va à présent collaborer avec Kaspersky Lab. "Il est possible que nos chercheurs ne trouvent aucun motif de préoccupation", déclare Eugene Kaspersky, CEO et président de l'entreprise du même nom. "Mais si des personnes portent des puces NFC à l'intérieur de leur corps, je veux à coup sûr savoir si les spécialistes en la matière en ont bien mesuré toutes les conséquences."

En savoir plus sur:

Nos partenaires