'Jusqu'à huit millions d'appareils sous Android en 2009'

30/12/08 à 13:00 - Mise à jour à 12:59

Source: Datanews

Fin 2009, il devrait déjà y avoir en circulation de cinq à huit millions de smartphones fonctionnant avec le système d'exploitation mobile de Google, 'Android'.

Fin 2009, il devrait déjà y avoir en circulation de cinq à huit millions de smartphones fonctionnant avec le système d'exploitation mobile de Google, 'Android'.

En 2009, on devrait vendre de cinq à huit millions de téléphones mobiles utilisant le nouveau système d'exploitation Android. Ce qui vaudra à Android une part de marché mondiale de quatre à sept pour cent. C'est ce que prévoit le site web taiwanais Digitimes sur la base des plans de production des différents fabricants de téléphones mobiles.

G1

La plupart des fabricants envisagent de commercialiser leurs appareils Android en 2009. En septembre 2008, le tout premier appareil de ce type a été produit par HTC. Les premiers mois, cet appareil - le G1 - ne fut vendu qu'aux États-Unis et en Grande-Bretagne, mais au printemps 2009, il devrait, par exemple, être aussi disponible dans les magasins belges.

HTC affirme avoir déjà vendu un million d'appareils G1. Au printemps prochain, la société mettra également sur le marché le successeur G2, en collaboration avec l'opérateur de télécommunications T-Mobile. Et l'on travaillerait d'ores et déjà à la troisième version.

Au deuxième semestre 2009, LG, Samsung et Motorola proposeront des appareils basés sur Android. Ces sociétés misent gros sur le nouveau système d'exploitation. D'autres fabricants, comme le chinois Huawei et ses compatriotes Lenovo et QiGi, ainsi que le taiwanais AsusTek, commercialiseront déjà des appareils au printemps prochain.

Leur confrère Sony Ericsson a par ailleurs rejoint récemment l''Open Handset Alliance', le club créé autour de la plate-forme Android, et la présentation par la marque japano-suédoise de ses propres mobiles sous Android n'est donc plus qu'une question de temps.

Incompréhensible

Tout le monde n'est cependant pas convaincu du potentiel d'Android. Steven Ballmer, le PDG de Microsoft n'en pense aucun bien. "Je ne comprends vraiment pas la stratégie, peut-être quelqu'un pourrait-il me l'expliquer?", se demandait-il lors d'une conférence à Sydney. "Aborder les investisseurs avec un système d'exploitation mobile sans business model: franchement, moi, je ne le ferais pas."

Nos partenaires