Jusqu'à 9 mois d'attente pour les allocations de logement à cause d'un problème ICT en Flandre

08/03/10 à 08:00 - Mise à jour à 07:59

Source: Datanews

Les citoyens flamands à bas revenus qui déménagent dans une autre habitation en location, doivent attendre jusqu'à neuf mois leur allocation de logement de 60 à 200 euros et ce, en raison de l'introduction d'un nouveau système informatique. Cette situation engendre pas mal de problèmes, et tous les dossiers doivent donc être traités manuellement.

Les citoyens flamands à bas revenus qui déménagent dans une autre habitation en location, doivent attendre jusqu'à neuf mois leur allocation de logement de 60 à 200 euros et ce, en raison de l'introduction d'un nouveau système informatique. Cette situation engendre pas mal de problèmes, et tous les dossiers doivent donc être traités manuellement.

Voilà ce qu'annoncent les journaux du groupe Concentra. Le président du parlement flamand, Jan Peumans (N-VA), a appris qu'il y a actuellement un important retard dans le versement de cette allocation de logement. "Le problème se situe dans les dossiers de tous les allocataires qui changent d'habitation en location. Les dossiers de toutes les provinces doivent être regroupés et traités à la main", déclare Peumans. "Il en résulte que certaines personnes doivent attendre jusqu'à neuf mois leur intervention financière, dont elles ont besoin pour pouvoir nouer les deux bouts."

Peumans va à présent présenter le problème à la ministre flamande de l'habitat, Freya Van den Bossche (sp.a). En raison d'un manque d'habitations sociales, les Flamands à bas revenus qui déménagent dans une meilleure maison en location, bénéficient d'une allocation de logement. Celle-ci oscille entre 60 et 200 euros par mois et est attribuée au maximum pendant neuf ans. Aujourd'hui, quelque 11.000 Flamands reçoivent cette allocation. Leur nombre croît chaque année de 2.000 unités.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires