Jusqu'à 2.000 emplois menacés en Grande Bretagne suite à la fusion Orange/T-Mobile

03/03/10 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

A cause de la fusion entre les opérateurs télécoms Orange (France Télécom) et T-Mobile (Deutsche Telekom) en Grande-Bretagne, jusqu'à 2.000 postes de travail pourraient disparaître, annonce The Times. Le journal se base ici sur les estimations d'analystes.

A cause de la fusion entre les opérateurs télécoms Orange (France Télécom) et T-Mobile (Deutsche Telekom) en Grande-Bretagne, jusqu'à 2.000 postes de travail pourraient disparaître, annonce The Times. Le journal se base ici sur les estimations d'analystes.

Selon les analystes, la suppression de ces emplois serait nécessaire, afin de satisfaire à l'objectif de 4 milliards d'euros de synergies prévus par les deux groupes.

Orange UK occupe actuellement 12.500 personnes, quasiment deux fois autant que T-Mobile qui compte quelque 6.500 collaborateurs en Grande-Bretagne. Les deux groupes ont jusqu'à présent toujours refusé de donner des informations concrètes sur les conséquences de la fusion au niveau du personnel.

La création d'une co-entreprise ('joint venture') entre les deux opérateurs avait été annoncé en septembre dernier et a été approuvée ce lundi par la Commission européenne et les autorités britanniques en matière de concurrence. La collaboration devrait être entérinée d'ici la fin du trimestre.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires