Jo Lernout à nouveau compromis?

17/08/09 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Un important collaborateur licencié par Jo Lernout va déposer une plainte à son encontre pour escroquerie, vol, faux et d'autres griefs.

Un important collaborateur licencié par Jo Lernout va déposer une plainte à son encontre pour escroquerie, vol, faux et d'autres griefs.

Voilà ce qu'on peut lire dans le journal Gazet van Antwerpen. Le collaborateur en question, qui préfère garder provisoirement l'anonymat, a, en tant que membre du conseil d'administration et actionnaire en vue, joué un rôle central dans les projets asiatiques de Jo Lernout.

Lernout habite et travaille aux Philippines. L'ex-patron de Lernout & Hauspie y a créé un centre d'appels, ainsi que l'entreprise MiaMia, un service d'informations, où les gens reçoivent entièrement automatiquement une réponse à des questions simples du genre "donnez-moi l'adresse d'un restaurant grec à Bruxelles" et ce par téléphone, SMS ou internet. Ce service exploite les technologies de la voix et de la traduction.

Selon l'avocat du collaborateur licencié, Olivier Eben, Lernout n'a pas informé correctement les actionnaires. Quinze Flamands auraient investi en tout un million d'euros en actions. Jo Lernout (61 ans) déclare dans le journal que ces accusations "sont complètement fausses".

Source: Belga

Nos partenaires