Israël, le pays le plus cyber-sécurisé, à l'inverse du Mexique

01/02/12 à 14:36 - Mise à jour à 14:36

Source: Datanews

Israël, la Finlande et la Suède obtiennent les meilleurs résultats en matière de défense contre les cyber-attaques, selon un rapport de la cellule de réflexion sur la sécurité SDA. A l'inverse, la Chine, le Brésil et le Mexique sont les moins bien protégés.

Israël, le pays le plus cyber-sécurisé, à l'inverse du Mexique

Israël, la Finlande et la Suède obtiennent les meilleurs résultats en matière de défense contre les cyber-attaques, selon un rapport de la cellule de réflexion sur la sécurité SDA. A l'inverse, la Chine, le Brésil et le Mexique sont les moins bien protégés.

L'organisation 'Security & Defence Agenda' - une cellule de réflexion sur la sécurité - évalue dans son rapport 'Cyber-security: the vexed question of global rules' la capacité de défense de certains pays aux cyber-attaques. En collaboration avec McAfee, 250 spécialistes se sont exprimés sur le sujet, notamment sur base d'interviews réalisés en 2011 (et début 2012). Parmi 23 pays examinés (plus l'Union européenne, l'OTAN et les Nations-Unies), ce sont Israël, la Finlande et la Suède qui obtiennent le meilleur score (4,5 sur 5).

Pour un pays comme Israël - qui traite quelque 1.000 cyber-attaques par seconde -, ce résultat n'est pas vraiment surprenant. C'est à l'inverse le Mexique qui obtient le plus piètre score, probablement parce que son gouvernement est trop occupé à mener la guerre contre les barons de la drogue, alors qu'en Chine, la stratégie appliquée serait trop morcelée. Au deuxième rang (4 sur 5), l'on trouve les Etats-Unis, ainsi qu'une série d'états européens, y compris un pays comme l'Estonie pourtant si fortement attaqué il n'y a guère.

Dans son rapport, la SDA conseille un meilleur échange d'informations entre l'industrie et les autorités (puisque les cybercriminels le font bien, eux), mais aussi d'étudier les nouvelles menaces, d'investir dans de nouvelles technologies (de défense) et de faire davantage prendre conscience aux citoyens de la façon de se protéger.

Pour la petite histoire, la Belgique n'est même pas reprise dans la liste...

En savoir plus sur:

Nos partenaires