IPv4: moins de 10 pour cent encore libre

20/01/10 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Moins de 10 pour cent de l'espace d'adresses IPv4 est encore disponible pour l'attribution, prévient la Number Resource Organization (NRO). L'utilisation d'IPv6 doit être dès lors davantage stimulée.

Moins de 10 pour cent de l'espace d'adresses IPv4 est encore disponible pour l'attribution, prévient la Number Resource Organization (NRO). L'utilisation d'IPv6 doit être dès lors davantage stimulée.

Dans un communiqué, la NRO indique qu'avec moins de 10 pour cent d'adresses IPv4 attribuables, un cap important dans le tarissement de l'espace d'adresses IPv4 a été franchi. Ce qui reste "n'offre pas assez de moyens pour faire face aux ambitions de tout un chacun en matière d'accès général à l'internet", déclare Axel Pawlik, président de la NRO. "Il est vital que la communauté internet entreprenne une action réfléchie et résolue en vue de garantir une utilisation générale d'IPv6." Les entreprises et organisations ne semblent pas prendre conscience du nombre d'appareils et de systèmes qui nécessitent aujourd'hui des adresses IP, toujours selon la NRO.

L'espace d'adresses disponible dans IPv6 est nettement plus important que celui d'IPv4, et la NRO a ces dernières années consenti beaucoup d'efforts pour attirer toutes les parties concernées vers IPv6. Cela concerne les fournisseurs de services internet, mais aussi les entreprises, les développeurs de logiciels et de systèmes et les autorités. Ces efforts semblent pourtant porter leurs fruits car en 2009, les attributions d'adresses IPv6 ont crû de 30 pour cent. Par ailleurs, tous les systèmes réseautiques et d'exploitation récents supportent le successeur d'IPv4.

La Number Resource Organization répartit l'espace d'adresses mis à disposition par l'Internet Assigned Numbers Authority (IANA) sur cinq Regional Internet Registries (RIR). Ces RIR attribuent à leur tour l'espace d'adresses aux clients et utilisateurs de leur région. Dans le passé, la NRO avait déjà plusieurs fois averti que les adresses IPv4 seraient épuisées au cours de la période 2011-2012.

Il est en tout cas intéressant de lire que le RIR européen (RIPE NNC) affirme dans son document intitulé 'IPv4 address allocation and assignment policies' que les utilisateurs finaux ne disposeront bientôt plus d'espace d'adresses IPv4 pour une utilisation prévue sur une période de 12 mois, mais de 9 mois seulement (à partir du 1er juillet 2010), puis de 6 mois seulement (à partir du 1er janvier 2011), et ensuite de 3 mois (à partir du 1er juillet 2011). Ce sont là des données qui font réfléchir.

En savoir plus sur:

Nos partenaires