IPTE vend sa division d'automatisation

22/12/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

L'entreprise technologique limbourgeoise IPTE vend sa division d'automatisation. Le Fondateur néerlandais Huub Baren offre deux millions d'euros pour le département déficitaire. La société-mère cotée en bourse s'est rebaptisée Connect Group.

L'entreprise technologique limbourgeoise IPTE vend sa division d'automatisation. Le Fondateur néerlandais Huub Baren offre deux millions d'euros pour le département déficitaire. La société-mère cotée en bourse s'est rebaptisée Connect Group.

Une fois la cession terminée, IPTE sera réduite de 30 pour cent et l'entreprise reprendra le statut de sous-traitant spécialisé en câbles et en électronique. Le nom IPTE prendra lui aussi la direction des Pays-Bas. Huub Baren devra certes nantir une partie de ses actions IPTE jusqu'à ce que le prix de vente soit entièrement payé.

Le président Erik Dejonghe de IPTE déclare dans le journal De Tijd que la vente de la division d'automatisation est une bonne chose pour l'entreprise : "N'oublions pas que nous avons enregistré cette année 8 millions d'euros de perte. Et si Huub Baren devait revendre l'activité dans les deux ans, la société-mère bénéficierait alors d'une partie de la plus-value."

Après les problèmes chez Option et au sein de la société spécialisée en technologies de mesure Metris criblée de dettes, IPTE est la énième perle IT belge qui ne sait plus de quel bois se chauffer. Toujours dans De Tijd, un analyste avance deux causes : l'âpre concurrence et la situation financière précaire de ces entreprises.

"IPTE n'a pas de technologie unique. Tout ce qu'elle fait est facile à copier. Et Option s'est retrouvée entourée de concurrents chinois sur un marché de matériel informatique standardisé, parce qu'elle a manqué le marché des clés USB."

Nos partenaires